L’encrassement de nos véhicule est à longueur d’année un problème. Le décrassage des vannes EGR s’il était recommandé pour une meilleure santé du véhicule, il est maintenant quasi obligé depuis les nouvelles normes anti-pollutions. 
En ces temps de confinement, beaucoup de véhicules stagnent et la calamine s’accumule car nos voitures ne roulent pas ou peu sur de longues distance laissant ainsi durcir la calamine. 

Décrasser les vannes EGR : en finir avec la calamine

Le but du système EGR est de réduire les émissions d’oxyde d’azote (NOx) qui se forment principalement lorsque l’azote et l’oxygène sont soumis à une chaleur et une pression élevées.
Presque tous les moteurs diesel modernes et certains moteurs à essence nécessitent un système et une vanne EGR pour satisfaire aux réglementations sur les émissions. Le système est conçu pour refaire recirculer les gaz d’échappement dans le système d’admission, ce qui réduit soit l’O2 dans le flux d’admission des moteurs diesel, soit les matières combustibles dans le flux d’admission des moteurs à essence. Ces gaz ont peu ou pas de capacité à réagir au second cycle de combustion auquel ils sont soumis, ce qui contribue à réduire la chaleur de combustion et la température des cylindres.

Additif anti calamine
Traitement des moteurs contre la calamine

Decrassage des vannes EGR : pourquoi faire ?

Habituellement, les premiers symptômes de l’obstruction d’une vanne EGR sont une perte de puissance, une fumée noire excessive, des voyants du moteur qui s’activent et un calage du moteur ( en particulier à l’arrêt). La vanne EGR  finit par se bloquer en position ouverte ou fermée. Si elle reste ouverte, la saturation en carbone sera accélérée, tandis que si elle reste fermée, elle provoquera des émissions excessivement élevées. Autant, de bonnes raisons de procéder un décrassage vanne EGR !

Purger la calamine quels solutions ?

Il existe de nombreuses façons de faire un décrassage des vannes EGR, avec des prix sensiblement variables.

L’option la plus coûteuse est de changer complètement la vanne EGR. La plupart des mécaniciens le recommandent d’ailleurs. Pourquoi ? Parce qu’ils en tireront un max de bénéfice et que c’est un travail rapide pour eux.

Une autre alternative moins  coûteuse mais technique consiste à retirer la vanne EGR et à la nettoyer manuellement, ce qui nécessite une certaine habileté mécanique et du temps. Le problème est que toutes les soupapes et vanne EGR ne sont pas faciles à retirer et à remonter et que le résultat n’est pas toujours satisfaisant. Bien sûr, il n’y a pas que la vanne EGR à décrasser, mais il y a aussi tous les tuyaux et composants associés et, le cas échéant, le refroidisseur qui doivent être nettoyés.ç

Et enfin la solution que nous recommandons, le traitement de votre véhicule au P18 de Mecarun, le traitement de surface métal contre métal, réduit radicalement, l’usure à chaque démarrage ainsi qu’à chaud. Spécialement adapté pour décrasser et luter contre la calamine qui pollue plus et fait consommer plus à votre voiture (essence comme diesel).